mercredi 14 mai 2014

Salon du jeu toulousain


Un nouveau passage au salon du jeu de Toulouse qui a eu lieu les 8, 9, 10 et 11 mai nous a permis de découvrir des nouveautés. 
Nous avons ainsi eu l'occasion de découvrir plusieurs jeux :

Golden Horn, un jeu de plateau très simple, qui donne la part belle au commerce et nous a permis de voyager à moindre frais. Des bateaux qui peuvent emporter avec eux certaines marchandises, le premier arrivé n'étant pas nécessairement le vainqueur. Un esprit tactique est recommandé pour réussir à sortir son épingle du jeu.



Titanium wars, un jeu de cartes tactiques, où les joueurs peuvent créer des alliances pour atteindre leur but : être le plus grand producteur de Titanium. Un jeu de conquête futuriste très agréable.


Après une attente importante, nous avons pu essayer un jeu très demandé, primé lors des derniers festivals : Andor.
Il s'agit d'un jeu de plateau coopératif  médiéval. Basé sur des scénarios déjà écrits (la boîte en contient 5, dont un premier d'initiation assez simpliste), les aventuriers doivent lutter contre des forces obscures qui veulent envahir le pays. Notre petite équipe n'a pas été convaincue par ce jeu, trop redondant à long terme et malgré une partie serrée. Une mise en place très longue dessert le jeu.



Nous avons passé ainsi une journée fort agréable, sur ce salon, fort bien organisé. Les bénévoles étaient nombreux et disponibles, les jeux plus que variés pour plaire à tous. Preuve en est le nombre de participants, plus de 15 000 personnes se sont déplacés pour ce long weekend ludique.

vendredi 9 mai 2014

Des larmes de crocodile

Couverture Les Yeux jaunes des crocodilesTiter : Les yeux jaunes des crocodiles
Auteur : Katherine Pancol
Editeur : Le livre de poche


Ce roman se passe à Paris. Et pourtant on y croise des crocodiles. Ce roman parle des hommes. Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être. Ce roman est l'histoire d'un mensonge. Mais aussi une histoire d'amours, d'amitiés, de trahisons, d'argent, de rêves. Ce roman est plein de rires et de larmes. Ce roman, c'est la vie.


Premier tome d'une trilogie, ce roman m'a permis de découvrir Katherine Pancol, un auteur dont j'entendais beaucoup parler. Avec l'histoire de Joséphine et de sa famille nous découvrons un monde parisien particulier où se mêle gens aisés et classe laborieuse. Un livre dense où nous évoluons en suivant l'héroïne Joséphine à un tournant de son existence. Déconsidérée par ses proches, elle apprend à se battre et à se découvrir pour vivre la vie qu'elle souhaite, loin des déconvenues passées.
Des personnages hauts en couleur, qui plaisent ou au contraire horripilent. On voit avec plaisir l'héroïne sortir de sa chrysalide pour devenir une femme forte et affronter son existence avec plaisir. J'ai par contre eu du mal avec certains personnages, la mère, la sœur et la fille aînée de Joséphine m'ont fortement déplu. Mais d'autres, plus sympathiques, compensent cette impression. 
Des situations parfois invraisemblables, que l'on ne soupçonnent pas (notamment les origines de la meilleure amie de Joséphine) mais qui donne du corps au roman. Les crocodiles, bien présents mais non central au roman, donnent un petit côté exotique non négligeable.
L'auteur alterne les narrateurs ce qui nous donne une oeuvre plus vivante, où les points de vue s'enchaînent. Le style varie en fonction des personnages, plus familier lorsque vient le tour de Marcel ou de Josiane, plus posé pour Joséphine et sa famille.
Au final un roman agréable, certes un peu long, 700 pages pour la version poche. Un film vient de sortir sur grand écran et je pense me laisser tenter. Par contre, je ne pense pas enchaîner avec les deux autres tomes, je n'ai pas assez apprécié pour m'y risquer.

https://scontent-b-ams.xx.fbcdn.net/hphotos-prn2/1510676_572826462794587_41116619_n.jpg  http://1.bp.blogspot.com/-1WawweTD3vA/UsrZ4SmSBnI/AAAAAAAAAMg/o7QSBeccxjA/s1600/Challenge+des+100+lectures+2014.jpg