dimanche 30 mars 2014

Version moderne d'une Odyssée

Couverture Percy Jackson, tome 2 : La Mer des monstresTitre : La mer des monstres
Série : Percy Jackson
Auteur : Rick Riordan
Editeur : Livre de poche

Etre le fils de Poséidon, un honneur ou une cruelle plaisanterie ? Lorsqu'une simple partie de foot se change en bataille contre un gang de cannibales géants, Percy le demi-dieu a un terrible pressentiment... Comme le lui annonçaient ses étranges cauchemars, les frontières magiques qui protègent la Colonie des Sang-Mêlé sont empoisonnées. Pour sauver leur domaine, Percy et ses amis devront parcourir la mer des Monstres, qui porte bien son nom.

Voici le deuxième tome des aventures de Percy Jackson, demi-dieu, fils de Poséidon, partagé entre une vie ordinaire auprès de sa mère et la colonie des Sang-Mêlé où sont réunis tous les fils et filles des dieux de l'Olympe. Le premier tome nous avait fait découvrir ce jeune homme hors du commun et avait mis en place les divers personnages et le monde crée par l'auteur.
Nous avons ici une suite logique avec une deuxième quête qui va amener Percy sur les traces de la toison d'or. Bien que prenant des libertés avec le récit d'origine, l'auteur reste fidèle à l'idée générale: des quêtes qui permettent aux héros de se dépasser et de donner le meilleur d'eux-mêmes pour contribuer au bien être de tous. Ces aventures permettent à Percy et à ses compagnons de grandir en maturité. 
Ces romans sont sensationnels pour les jeunes qui ne connaissent pas la mythologie. Ils donnent un aperçu, des quêtes, dieux, et autres héros grecs qui émaillent l'Antiquité. Ce deuxième opus, à travers la recherche de la toison, nous entraîne sur les pas d'Ulysse et de l'Odyssée. Nous croisons ainsi tout ce qui a fait la richesse du récit d'Homère : Charybde et Scylla, les sirènes, Circé et pour finir le cyclope Polyphème.
Très riche en rebondissements, ce roman convient parfaitement aux jeunes lecteurs. J'ai pour ma part apprécié de retrouver ces histoires lues il y a bien longtemps. J'aurais néanmoins préféré des chapitres plus longs, et que l'auteur aille moins vite sur certaines situations. Mais nous restons dans du bon roman jeunesse.
Les deux premiers volets de la série ont été adapté au cinéma et autant j'ai apprécié le premier film autant sa suite m'a déçue. Trop de libertés prises par rapport au roman qui nuisent au bon déroulement de l'intrigue. Les effets spéciaux ne compensant malheureusement pas cette faiblesse scénaristique.
Au final, un bon roman jeunesse qui devrait plaire aux plus jeunes, souvent avides d'aventures et de mythologie.
http://1.bp.blogspot.com/-1WawweTD3vA/UsrZ4SmSBnI/AAAAAAAAAMg/o7QSBeccxjA/s1600/Challenge+des+100+lectures+2014.jpg   http://2.bp.blogspot.com/-_rVVBXJBNWw/UjXIIhNkj9I/AAAAAAAACBI/wVv9Co6WsvM/s1600/Chall33.jpg   http://i56.servimg.com/u/f56/10/07/52/81/nettoy10.png

mercredi 26 mars 2014

L'art de guérir

Couverture Le pouvoir des Lys, tome 1 : PrécieuseTitre : Précieuse
Série : Le pouvoir des lys
Auteur : Maria V. Snyder
Editeur : Darkiss

Avry vit cachée. Elle est la dernière survivante du peuple maudit des Guérisseurs ; si elle se montre, elle risque la mort. Pourtant, un jour, elle enfreint ses propres règles. Cela suffit à Kerrick d’Alga pour la capturer et l’emmener de force. Au terme du voyage, Avry doit guérir un Prince au prix de sa propre vie. Mais, tandis qu’ils se lancent dans cette dangereuse expédition qui rapproche chaque jour Avry de la mort, il se noue entre elle et Kerrick une étrange relation de haine et d’intense attirance réciproques…

Suite à une pandémie de peste, le monde d'Avry est dévasté. Les rares survivants sont assemblés en communauté et tentent de reconstruire leur univers. Les guérisseurs, sensés être à l'origine de l'épidémie et dont Avry fait partie, sont pourchassés et la jeune fille est la dernière représentante de sa guilde. Malgré un don indiscutable et nécessaire à la survie, Avry est emprisonnée et va être sacrifiée lorsque un groupe d'étrangers vient la délivrer et lui demande de soigner l'un des leurs. Ce groupe d'hommes hétéroclites, avec à leur tête l'étrange Kerrick, entraîne la jeune guérisseuse vers de multiples aventures. 
Sur un rythme enlevé, nous découvrons un univers riche, où la magie foisonne et les conflits sont omniprésents. Tous les coups sont permis pour arriver à ses fins et Avry va l'apprendre à ses dépens. 
Des personnages nombreux et complexes donnent une dimension supplémentaire au récit. On s'attache à notre héroïne et à ses compagnons de voyage. 
Je regrette juste le fait que le monde soit assez manichéen, pas de juste milieu, les traîtres sont facilement repérables, les coups bas prévisibles. La romance naissante entre les deux héros est peu développée, mais ce n'est pas dérangeant tant le roman offre d'autres possibilités.
Le rôle des lys, encore mystérieux à la fin de ce premier tome, qui donne le titre à la saga est fascinant. Nous avons envie d'en savoir davantage, de continuer à suivre cette petite troupe attachante.
Une lecture fantasy très agréable, d'un auteur que j'avais beaucoup apprécié dans la saga du poison écarlate. Le tome 2 est sorti depuis peu et le 3 est en prévision pour l'automne. Je m'empresserai de les lire dès que possible (même si je vais attendre la sortie du dernier tome pour ne pas avoir trop d'attente entre le 2 et le 3).
A lire pour les amateurs de fantasy.

http://1.bp.blogspot.com/-1WawweTD3vA/UsrZ4SmSBnI/AAAAAAAAAMg/o7QSBeccxjA/s1600/Challenge+des+100+lectures+2014.jpg     https://scontent-b-ams.xx.fbcdn.net/hphotos-prn2/1510676_572826462794587_41116619_n.jpg   http://2.bp.blogspot.com/-_rVVBXJBNWw/UjXIIhNkj9I/AAAAAAAACBI/wVv9Co6WsvM/s1600/Chall33.jpg

dimanche 23 mars 2014

Un baiser microscopique

Couverture Le plus petit baiser jamais recenséTitre : Le plus petit baiser jamais recensé
Auteur : Mathias Malzieu
Editeur: Flammarion



L'histoire d'amour entre une fille qui disparaît quand on l'embrasse et un inventeur dépressif. Alors qu'ils échangent le plus petit baiser jamais recensé, elle se volatilise. Aidé d'un détective à la retraite et d'un perroquet hors du commun, l'inventeur part à sa recherche.



J'ai découvert Malzieu grâce à la mécanique du cœur et j'ai adoré son univers décalé. Grâce à une écriture très poétique il nous transporte dans des univers oniriques, par sa plume, sa musique ou récemment ses images. Ce titre ne fait pas exception. Quand un inventeur dépressif rencontre une fille qui disparaît quand on l'embrasse, cela donne une histoire empreinte de magie, subtile et délicate, fondante comme un morceau de chocolat. Tous les ingrédients sont réunis ici pour faire de ce titre, une belle expérience. Des personnages atypiques, peu pour ne pas alourdir le texte. Des situations drôles et émouvantes tour à tour. Et la magie des mots de Malzieu réinventés pour l'occasion jusqu'à créer son propre lexique. Un roman court, comme une nouvelle, qui vous transporte. Capable de nous faire ressentir toute une palette d'émotions, voici le génie de cet auteur.
On suit avec un plaisir croissant les aventures de notre inventeur, qui a force d'idées plus ou moins loufoques (un perroquet imitateur et fin limier, des chocolats imitant les baisers...  ) va tenter de croire à nouveau en l'amour. Alors Happy end or not? Pour le savoir, il faut le lire, mais sachez que l'expérience vaut le détour.
Le génie d'une plume légère qui fait de ce roman un incontournable de ma bibliothèque.

http://1.bp.blogspot.com/-1WawweTD3vA/UsrZ4SmSBnI/AAAAAAAAAMg/o7QSBeccxjA/s1600/Challenge+des+100+lectures+2014.jpg    https://scontent-b-ams.xx.fbcdn.net/hphotos-prn2/1510676_572826462794587_41116619_n.jpg    http://i56.servimg.com/u/f56/10/07/52/81/nettoy10.png

vendredi 21 mars 2014

Cookies orange - cranberry

    • Quelques cranberry, des oranges confites, une envie de cookies? Qu'à cela ne tienne, voici des gâteaux, faciles à faire et délicieux qui vont faire le bonheur des petits et des grands. Croustillants à souhait, ils n'ont pas passé la journée.

    • 225 g de beurre mou
    • 200 g de sucre en poudre
    • 100 g de sucre roux
    • 1 œuf
    • 80 g d'oranges confites
    • 3 cl de jus d'orange
    • 300 g de farine
    • 1/2 cuillère à café de bicarbonate de sodium
    • 1/2 cuillère à café de sel
    • 225 g de cranberrys sèches, hachées
    • 60 g de noix hachées (facultatif)

  • Préchauffer le four à 180 C. Dans un saladier, travailler en pommade le beurre avec le sucre blanc et le sucre roux, jusqu'à ce que la texture soit lisse.
    Incorporer l'œuf en mélangeant bien. Verser une cuillère à café de zeste d'orange et 3 cl de jus d'orange.
    Mélanger la farine avec le sel et le bicarbonate de sodium et incorporer au mélange précédent. Verser les canneberges et les noix et bien mélanger.
    Former des petits tas de pâte sur des plaques de cuisson (sans matière grasse), en les espaçant d'au moins 5 cm.
    Cuire 12-14 minutes dans le four préchauffé, jusqu'à ce que les cookies soient dorés. Sortir du four et laisser refroidir.

mardi 18 mars 2014

Voilà le printemps

Titepomme et Kynicky, sur le forum de Livraddict, propose un challenge printanier qui consiste à lire des romans qui comptent entre 73 et 349 pages.
Ce challenge, nommé Nettoyage de printemps, débute le 31 mars et se termine le 19 juin.
Il va me permettre de sortir tous les petits livres de ma Pal qui prennent la poussière depuis plusieurs mois. 
Un superbe logo qui illustre bien le challenge a été crée pour l'occasion.

http://i56.servimg.com/u/f56/10/07/52/81/nettoy10.png

Quelques titres sont déjà prévus niveau lecture :
Le plus petit baiser jamais recensé de Mathias Malzieu.
Percy Jackson, la mer des monstres de Rick Riordan.
Les préquelles de Keleana l'assassineuse de Sarah J. Maas.
La liste de mes envies de Grégoire Delacourt.
Céleste ma planète de Timothé de Fombelle
Métamorphose en bord de ciel de Mathias Malzieu.

dimanche 16 mars 2014

Morsure secrète

Titre : Morsure secrète
Couverture Les Ombres de la nuit, tome 1 : Morsure secrètesérie : les ombres de la nuit
Auteur : Kresley Cole
Editeur : J'ai Lu

Pendant cent cinquante ans, Lachlain le Lycae a été emprisonné dans les catacombes par des vampires. Jusqu'au jour où il hume le parfum de son âme soeur. Mais pourquoi le destin s'acharne-t-il sur lui ? Pourquoi sa promise est-elle une buveuse de sang ? Pourtant, cette frêle créature qui se débat quand il l'approche est celle qu'il cherche depuis plus de mille ans. Elle lui appartient. Dès lors, il est prêt à tout pour faire d'elle sa reine. Quitte à la nourrir de son propre sang. Quitte à affronter une horde de vampires déchaînés...

Un roman de Bit Lit, lu dans le cadre des baby challenges. Nous sommes dans un monde où vampires, loups garous, spectres et autres créatures surnaturelles cohabitent, à l'insu des humains.
Lachlain, le roi des loups garous, emprisonné par les vampires pendant plus d'un siècle, arrive à s'évader lorsqu'il sent la présence de son âme sœur. Désemparé face à un monde qui a bien changé, il traque Emma à travers Paris et l'enlève. S'ensuit des scènes cocasses, brutales où le lycae lutte contre son attirance envers la jeune femme, sans succès. Car se pose un problème majeur, Emmaline est une hybride, moitié vampire, moitié valkyrie et Lachlain ne tolère pas sa nature de suceuse de sang.
Même si j'ai bien aimé le monde proposé par l'auteur, certaines choses m'ont dérangée. Une héroïne trop fragile, peureuse comme Emma ne m'attire pas. Sur les 400 pages du roman, l'auteur la fait évoluer, mais là c'est trop. Comment une petite chose fragile comme ça, qui a peur de son ombre arrive à renverser la situation comme elle le fait à la fin, c'est juste improbable. Pour Lachlain, c'est l'inverse, nous avons au départ, une brute épaisse, qui prend peu en compte sa compagne d'infortune. Il s'adoucit au fil des pages, ce qui donne de bons moments de lectures lorsqu'il essaie de conquérir sa belle, après l'avoir enlevé, terrorisé, méprisé. 
Un autre détail qui me chiffonne, pourquoi Emma n'a jamais été récupérée par les vampires alors qu'ils connaissaient son existence. Les valkyries l'ont élevée pendant 75 ans et c'est au moment où elle se révèle être l'âme sœur d'un loup-garou que tout ce petit monde bouge...sacrée coïncidence.
L'antagonisme entre les familles respectives des deux héros entraînent également de bons passages et des dialogues agréables. L'animosité entre les différentes espèces surnaturelles est expliquée mais aurait mérité plus d’approfondissement. 
Ce premier tome permet de présenter le monde et ses particularités, et de faire connaissance avec les héros des tomes suivants. Ainsi , nous comprenons aisément que le frère de Lachlain et une des tantes de Emma auront droit à leur volume.
Au final une lecture agréable, mais pas indispensable. On passe un bon moment, mais je ne pense pas lire la suite. 
     http://1.bp.blogspot.com/-1WawweTD3vA/UsrZ4SmSBnI/AAAAAAAAAMg/o7QSBeccxjA/s1600/Challenge+des+100+lectures+2014.jpg      

vendredi 14 mars 2014

Un assassin en jupon

Titre : Keleana l'assassineuse
Auteur : Sarah J. Maas
Editeur : La Martinière jeunesse
Couverture Keleana l'assassineuse, tome 1
Une série jeunesse qui a fait pas mal de bruit à sa sortie. Attirée par la couverture et le résumé je me suis laissée tenter. C'est avec plaisir que j'ai découvert un univers fantastique qui n'est pas sans me rappeler celui de Bottero. Keleana est une jeune fille, assassin de métier, emprisonnée depuis un an après avoir été trahie par ses proches et sur ordre du roi d'Adarlan, dans les mines de sel d'Endovier ou l'espérance de vie ne dépasse pas quelques semaines. Loin de l'avoir brisée, cette expérience lui a donné envie de retrouver sa liberté et ce à n'importe quel prix. Aussi lorsque le Prince Dorian lui propose de devenir le champion du Roi et de retrouver sa liberté au bout de 4 ans, elle accepte, malgré sa haine du souverain. 

Arrivée au château, son entraînement commence, sa remise en forme se fait, non sans difficulté, et peu à peu elle rentre dans la compétition qui ne laissera qu'un seul champion. Perdre signifierai retourner dans les mines de sel, Keleana doit donc tout faire pour gagner...
Accompagnée de Dorian, le prince qui voit en elle, un peu plus que le moyen de contester la politique paternelle, et de Chaol, le maître de la garde chargé de surveiller, notre héroïne évolue et s'attache petit à petit à ses deux hommes si différents. 
Pour ma part, j'ai un petit faible pour Chaol, plus mystérieux et finalement plus attachant que Dorian, prince trop superficiel qui a encore besoin de grandir.

Un livre jeunesse, fort bien écrit, simple mais agréable. Avec une héroïne, forte, têtue, impulsive mais aussi gentille et dévouée envers ses amis. Elle retrouve avec plaisir les joies de la vie:  livre, musique, bals, et belles robes. Une personnalité attachante dont le caractère entier peut lui jouer des tours. Une héroïne comme je les aime qui n'est pas sans rappeler l'Ellana de la série des Marchombres. Nous sommes dans du jeunesse, le personnage principal est parfait, et on peut se demander comment elle est devenue l'assassin le plus célèbre de son époque à seulement 17 ans.
Les personnages secondaires sont nombreux mais ne complexifient pas l'intrigue, ils ajoutent juste un plus à ce roman.

Une intrigue agréable qui mêle la progression de Kealana dans le tournoi des champions à une enquête pour déjouer des meurtres sanglants qui sévissent dans le château. Même si on se doute fortement de l'identité des coupables ( les personnages ne sont pas ambigus, quand ils sont mauvais, ça se voit...) il est agréable de comprendre les manigances des uns et des autres pour arriver à leurs fins. Un brin de magie, même si le roi l'a éradiqué du monde, nous rappelle que nous sommes dans un livre de Fantasy.

Au final une belle découverte, un roman qui se lit vite, des personnages qu'il me tarde de retrouver dans le tome deux, pour le moment sorti uniquement en anglais. Espérons que la sortie française ne tardera pas trop.
A lire pour les amateurs de fantasy, même si c'est du jeunesse, la rencontre avec Keleana vaut le détour.

https://scontent-b-ams.xx.fbcdn.net/hphotos-prn2/1510676_572826462794587_41116619_n.jpghttp://iluze.eu/wp-content/uploads/2013/12/big-challenge-2014.png
http://2.bp.blogspot.com/-_rVVBXJBNWw/UjXIIhNkj9I/AAAAAAAACBI/wVv9Co6WsvM/s1600/Chall33.jpghttp://1.bp.blogspot.com/-1WawweTD3vA/UsrZ4SmSBnI/AAAAAAAAAMg/o7QSBeccxjA/s1600/Challenge+des+100+lectures+2014.jpg

mardi 11 mars 2014

Muffins à l'orange

Très gourmande voici encore une recette sucrée. Il s'agit d'une version fruitée de muffins, toujours avec des fruits de saison, ici des oranges. Cela change du citron mais reste limité, hiver oblige...Mais patience le printemps est bientôt là, dans le ciel si ce n'est encore dans notre assiette et je pourrai cuisiner la rhubarbe ou les fraises et abandonner les fruits hivernaux.




Ingrédients :
80 g de farine
80 g de beurre
150 g de sucre
4 œufs
1 c à c de levure chimique
100  d'écorces d'orange
Faire fondre le beurre quelques secondes au micro onde. Dans un saladier, casser les œufs et les fouetter avec le sucre de manière à obtenir un mélange mousseux. Incorporer le beurre fondu et mélanger à nouveau. Ajouter la farine puis la levure et remuer. Ajouter les écorces d'orange confites. Mettre la pâte dans des moules à muffins, pour moi ce sont des moules individuels en silicone. Ne remplir les moules qu'au 2/3 sinon la préparation risque de déborder à la cuisson.

Mettre au four 15 minutes à 180°.

samedi 8 mars 2014

Je t'aime, moi non plus

Titre : Beautiful Disaster
Auteur : Jamie MacGuire
Editeur : J'ai Lu

Couverture Beautiful Disaster

Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut réussir à démarrer une nouvelle vie. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pendant un mois. Ce qu’il ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui…

Une fois toutes les cartes abattues, la catastrophe annoncée se muera-t-elle en amour passionné ?



Un roman New adult ( littérature adaptée aux 18 -30 ans) très addictif. Sur fond de romance contemporaine: nous savons dès le départ comment fini le roman, tout l’intérêt est d'en connaître les différents développements, l'auteur nous livre une histoire dense et attractive. La rencontre entre les deux principaux protagonistes est explosive, d'un côté Travis, le bad-boy par excellence, chérie de ces dames, adepte de combats clandestins, il vit au jour le jour sans attache. De l'autre côté, Abby, jeune fille sage au premier abord, qui s'est éloignée de sa famille et veut repartir sur de nouvelles bases en oubliant son passé. La rencontre entre les deux est improbable et va pourtant fonctionner. Le coureur de jupon va tomber amoureux de la seule fille du campus qui ne voit en lui qu'un ami. 
Avec ce titre, nous replongeons dans nos années fac, avec les souvenirs sous-jacents, les fêtes, la musique, les abus divers et variés. Tout ce que vont expérimenter ces jeunes étudiants vont leur permettre d'avancer pour se construire en tant qu'adulte. 
Le roman, découpé en deux parties disctinctes, nous entraîne sur les traces des deux héros avec au passage des personnages secondaires fort sympathiques. América et Shepley, respectivement amie et cousin d'Abby et Travis, sont mignons comme tout et donnent  un plus au roman.
La première partie, plus intéressante à mon sens, nous permet de découvrir les deux personnages principaux, leur rencontre, la naissance de leur amitié, leurs différences au final si complémentaires.  Abby, y est dépeinte comme discrète, ne voulant pas se faire remarquer, et voulant résussir ses études pour ne pas revivre les erreurs de ses parents. Beaucoup de mystère l'entoure, et l'auteur nous surprend au moment de dévoiler ses secrets : on ne s'y attend pas ! Travis, passe du rôle de tombeur à celui d'ami jaloux et devient vite craquant.
La deuxième partie, plus chaotique au niveau sentiment, m'a fait l'effet d'un yoyo. Les deux protagonistes se déchirent pour mieux se retrouver. Abby devient indécise, agaçante alors que Travis reste fidèle à lui-même, amoureux et dépendant. Une relation fusionnelle qui fait vibrer les lecteurs et ne laisse pas indifférent. Quelques clichés néanmoins, très américains, mais qui ne gênent pas la lecture. L'auteur aurait peut être pu abréger les souffrances de ses personnages, j'ai trouvé quelques passages longs et redondants dans cette deuxième partie. La fin n'est pas indispensable est fait un peu cliché, c'est dommage.  Nous sommes dans un style trop "eau de rose" alors que le roman ne l'est pas.. 
Au final, j'ai bien accroché avec cet ouvrage qui se lit très vite (difficile de décrocher lorsqu'on l'a commencé). Émotionnellement intense, c'est un roman à lire pour les fans de romance contemporaine.


http://1.bp.blogspot.com/-1WawweTD3vA/UsrZ4SmSBnI/AAAAAAAAAMg/o7QSBeccxjA/s1600/Challenge+des+100+lectures+2014.jpg



https://scontent-b-ams.xx.fbcdn.net/hphotos-prn2/1510676_572826462794587_41116619_n.jpg

mercredi 5 mars 2014

Irlande, terre des faés

Couverture Les Chroniques de MacKayla Lane, tome 1 : Fièvre noireTitre : Fièvre noire
Série : Les chroniques de MacKayla Lane
Auteur : Karen Marie Moning
Editeur : J'ai Lu


MacKayla Lane perd sa soeur Alina, victime à Dublin d'un assassinat aussi cruel qu'inexplicable. Devant la mollesse de la police locale, elle quitte le sud des Etats-Unis pour l'Irlande afin de mener sa propre enquête. Elle y découvre que sa soeur y menait une double vie pleine de mystère au milieu de créatures démoniaques.


Une nouvelle série de Bit-Lit avec les chroniques de Mackalya Lane, Mac pour les intimes. Pas de vampires ni de loups-garous cette fois-ci, mais des faés. Nous sommes en Irlande, à Dublin, où Mac se rend après l'assassinat de sa sœur, afin de résoudre l'enquête qui est au point mort. Jeune femme de 22ans qui vit une existence oisive auprès de sa famille, notre héroïne se retrouve plongée dans un monde qu'elle ne connaît pas. Elle s'aperçoit, peu après son arrivée qu'elle voit des choses étranges, des êtres inhabituels. Aidé de Jéricho Barrons, un libraire amateur de belles choses (et c'est peu de le dire...), elle se rend compte qu'elle est une sidhe-seer, autrement dit qu'elle a la faculté de voir la véritable nature des faés, ce qui la met en danger de mort.
Très sceptique, Mac s'insurge contre les méthodes peu orthodoxes de Barrons et essaie de trouver le moindre indice pour résoudre le meurtre de sa soeur.
Une intrigue intéressante mais un peu longue à démarrer. C'est certainement du au fait que l'auteur nous fait découvrir son univers petit à petit, il s'agit d'un premier tome et donc beaucoup d'éléments doivent être mis en place. L'univers des faés est dense, il y a énormément de termes spécifiques (seelie, unseelie, sidhe-sser...) ce qui fait la richesse du monde. L'enquête qui piétine un peu au départ, s’accélère au fur et à mesure que Mac découvre ce dont elle est capable. Il faudra lire néanmoins les prochains tomes pour que la vengeance de l'héroïne soit complète, vu la fin de ce premier opus.
Je n'ai pas vraiment accroché au personnage féminin, trop futile et sceptique pour moi. La description de ces différentes tenues, sacs et autres accessoires me laisse complètement indifférente et n'apporte rien à l'histoire. Le personnage masculin, décrit comme une vraie bombe n'est pour le moment pas sympathique pour un sou. Il utilise Mac à des fins personnelles, se comporte comme un mufle et nous avons beaucoup de mal à le cerner. J'espère qu'il évoluera dans les prochains tomes, pour un héros de Bit-Lit, il n'est pas vraiment accrocheur. Il y a peu de personnages secondaires, l’assistante de Barrons, un prince Seelie qui fait beaucoup  d'effet à Mac et deux ou trois collectionneurs d'objets faés. Tout tourne autour des deux principaux héros.
Au final, une lecture agréable, un peu longue à démarrer mais pas indispensable. Il vaut mieux lire le deuxième tome pour en apprendre davantage sur les deux héros, on reste là un peu sur sa faim. 


http://1.bp.blogspot.com/-1WawweTD3vA/UsrZ4SmSBnI/AAAAAAAAAMg/o7QSBeccxjA/s1600/Challenge+des+100+lectures+2014.jpg


https://scontent-b-ams.xx.fbcdn.net/hphotos-prn2/1510676_572826462794587_41116619_n.jpg

http://nsa33.casimages.com/img/2013/12/01/mini_131201103520101176.png

dimanche 2 mars 2014

Muffins nougatine

Un fond de poudre de nougatine, un après-midi ensoleillé, un peu de temps devant moi... Voilà de quoi faire plaisir aux joueurs amis du Fab : quelques muffins tout chaud pour passer la soirée devant des figurines.
N'ayant pas envie de préparer un dessert au chocolat (ce qui est assez rare pour le noter), j'ai vidé mes fonds de placard et retrouvé de la nougatine en morceaux, envoyée par Gastronomiz lorsque j'étais abonnée à leur  box.

Ingrédients :
100 g de nougatine en poudre
150 g de sucre
4 œufs
300 g de farine de petit épeautre
1 sachet de levure 
12 cl de lait
8 cl d'huile de noisette
poudre de noisette pour le décor

Mixer le sucre, la nougatine et les œufs de manière à obtenir un mélange homogène. Ajouter la farine, la levure, le lait, l'huile et mélanger au robot. Remplir les moules à muffins (s’arrêter à un cm du bord). saupoudrer de poudre de noisettes. Enfourner 20 minutes à 180°. laisser refroidir sur une grille avant de déguster.