jeudi 31 octobre 2013

A la poursuite d'une libellule

Titre : Un avion sans elle
Auteur : Michel Bussi
Couverture Un avion sans elleEdition : Pocket

Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l'identité de l'unique rescapé d'un crash d'avion, un bébé de 3 mois ? Deux familles, l'une riche, l'autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les média ont baptisée Libellule. Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l'histoire, avant d'être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête.
Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu'à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, le lecteur est entraîné dans une course haletante jusqu'à ce que les masquent tombent......



Un roman haletant ! Nous suivons la quête d'identité de Lylie   à travers l'enquête de Grand-Duc, mandaté par une des familles dont elle pourrait être la fille. Dix-huit ans d’enquêtes pour parvenir à élucider ce mystère. Car je vous rassure, le livre tient ses promesses, nous savons à la fin du roman qui est vraiment Lylie.
Un rythme trépidant, où tout se joue en deux jours, lorsque Marc se lance à son tour sur les traces de la vérité. A l'aide du journal de Grand-duc, et grâce à des rencontres inattendues, il découvrira le fond de l'histoire et ce qui s'est véritablement passé lors de ce crash aérien.
Un livre accrocheur, où les personnages sont attachants, bien que parfois un peu caricaturaux (ah la lutte des classes et le côté manichéen des riches contre les pauvres). Tout est fait pour passer un bon moment, l'intrigue est très bien ficelée, il y a des rebondissements et le rythme donné par l'auteur est rapide.
Pas étonnant que ce roman soit un Best-Seller.
En fond, la musique de Charlélie Couture nous berce et nous entraîne sur les traces d'un avion sans elle...
A lire, tout simplement !

Merci à AntRacith pour avoir proposé cette lecture commune et m'avoir permis de découvrir cet ouvrage.


mercredi 30 octobre 2013

Verrine exotique


Toujours réalisés par Sabulle, ces tiramisus déstructurés sont réalisés à base de bananes et de spéculoos. 

Un goût original et fruité qui permet de revisiter le classique dessert italien.

                      
                     Tiramisu banane - spéculoos

Ingrédients:
3 bananes
4 spéculoos
170 g de mascarpone
50 g de noix de coco
80 g de sucre
2 oeufs 
1 sachet de sucre vanillé



Séparer les blancs des jaunes, mettre les jaunes dans un saladier et fouetter les avec le mascarpone, le sucre  et le sucre vanillé. Ajouter la noix de coco et mélanger.  Monter les blancs en neige ferme puis incorporer à la préparation précédente. Éplucher les bananes et réserver 12 rondelles. Écraser le reste avec une cuillère de sucre. dresser la purée de banane au fond de chaque verrine puis ajouter la préparation au mascarpone. 
Mettre au frais une bonne heure.
Au moment de servir, émietter sur les verrines les spéculoos puis déposer des rondelles de bananes. 

lundi 28 octobre 2013

Des marrons dans mon gâteau

Voici une petite recette de saison, sans gluten, réalisée par Sabulle, ma sœur, pour un anniversaire.
A base de marron et de chocolat, sans farine, ce gâteau ultra gourmand a fait plus d'un heureux. Le goût de châtaigne est assez prononcé et rappelle les fameuses bûches de Noël réalisées par notre mère depuis des années lors des fêtes de fin d'années.

Fondant chocolat-marron

Ingrédients : 
200 g de chocolat noir
160 g de beurre
3 œufs
500 g de crème de marron

Couper le chocolat en petits morceaux. Placer le dans un bol et ajouter le beurre. Faites fondre au micro-onde pendant 2 minutes (puissance max). Remuer pour obtenir un chocolat lisse et brillant.
Battre les œufs dans un saladier. Ajouter la crème de marron et remuer jusqu'à obtenir une texture lisse. 
Mélanger les deux préparations. Beurrer un moule de 20 à 22 cm de diamètre puis verser la pâte. Enfourner à 180 ° pour 30 minutes.
Laisser au moins reposer une heure au frais avant de déguster.

vendredi 25 octobre 2013

De l'argent pour un loup-garou

Titre : L’Ouroboros d'argent
Auteur : Ophélie Bruneau
Editeur : Editions du chat noir

C'est lors d'un passage sur Albi, avec des amis, que j'ai eu l'occasion de me procurer cet ouvrage. L'auteur, installé dans notre boutique de jeu habituelle : Chats Pitres, dédicaçait son oeuvre. Une rencontre intéressante avec une jeune auteur timide, passionnée de chats, par un samedi ensoleillé.
Couverture L'Ouroboros d'Argent

Axel est généreux. Axel est amoureux. Axel est trop gentil. Aujourd’hui, il doit traverser la France pour acheminer un héritage. Célia est fière. Célia est implacable. Célia est un loup-garou. Aujourd’hui, secondée par deux jeunes de sa meute, elle doit retrouver l’objet responsable d’une vieille malédiction. À la croisée des chemins, le piège se referme dans le Massif Central. Prête à tout pour mener à bien sa mission, Célia n’hésitera pas à détruire la vie d’Axel s’il le faut. Le jeune homme a de la résistance à revendre et des amis prêts à l’aider. Pourtant, cette fois, il pourrait bien finir broyé au nom de l’Ouroboros d’argent. L’artefact vaut-il seulement tous ces sacrifices ?


Ophélie Bruneau nous livre ici une histoire moderne de loups garous, intégrés à la population et restants le plus discrets possible. L'intrigue se passe en France, ce qui nous change agréablement des romans américains. 
A travers la recherche d'un objet enchanté : la boucle de ceinture en argent d'un loup récemment décédé, nous suivons les tribulations d'un groupe de jeunes gens. D'un côté un trio mené par une louve-garou au caractère dominant et implacable, de l'autre un jeune homme, Axel,  pris dans un engrenage que son colocataire et sa compagne vont rechercher activement.
A l'image d'un road movie, les personnages se pourchassent, se sauvent et se dispersent à travers des villages et des campagnes du centre de la France.
Mais trop de choses restent sans réponse pour que le roman soit vraiment accrocheur. Le rôle des fées vues par Capucine n'est pas expliqué, le sacrifice final qui résout tout comme par magie est de trop. L'artefact retrouvé dans des conditions extravagantes et dénuées de logique n'est pas crédible. La fin du roman est trop vite expédiée. 
Il y a en outre trop de personnages secondaires dont on voudrait faire un peu plus la connaissance. Nous en savons trop peu et c'est frustrant. 
C'est vraiment dommage car l'auteur a une jolie plume et l'intrigue est innovante. Sa vision de la lycanthropie change de ce que j'ai pu lire jusqu’à présent et c'est intéressant.
Au final un bon roman fantastique mais qui manque de maturité.
A lire pour les amateurs de loups-garous.



http://2.bp.blogspot.com/-_rVVBXJBNWw/UjXIIhNkj9I/AAAAAAAACBI/wVv9Co6WsvM/s1600/Chall33.jpg


mercredi 9 octobre 2013

Une deuxième chance

Titre : Résurrection
Auteur : Edith Kabuya
Couverture Les Maudits, tome 1 : RésurrectionÉditeur : Editions de Mortagne

Ce que Vince m’a fait, la nuit où il m’a sauvée ? 

Je ne saurais vous l’expliquer. 

Je peux toutefois jurer de deux choses : 

1- Je n’ai pas que frôlé la mort : j’étais morte. 

2- En me ramenant à la vie, Vince a fait de moi une Maudite. 

Hantée par le Monde des Morts à jamais.



Un roman jeunesse à la trame classique. Robin, jeune américaine type, vit dans une famille monoparentale et suit des cours au lycée du coin. Comme toutes les filles de son âge, elle s'est amourachée de la vedette du lycée et fugue un soir pour se rendre à une fête voisine. Et c'est là que tout dérape...
Nous nous retrouvons alors dans un roman fantastique bien ficelé, qui n'est pas sans rappeler d'autres ouvrages du même type. Une société secrète, des protagonistes mystérieux aux pouvoirs obscurs, des clans pris dans une lutte intestine. Tout est fait pour accrocher le lecteur, et ça fonctionne.
On reste dans une lecture jeunesse avec l'amourette entre l'héroïne et son sauveur et les questions purement adolescentes qui ponctuent le texte. Mais c'est bien écrit et l'histoire est accrocheuse. J'ai eu parfois envie de secouer Robin et de lui demander de grandir un peu, d'ouvrir les yeux, mais elle n'a que 16 ans et réagit en tant que tel.
Un roman agréable, dont la suite est sortie et qui n'attend plus qu'un peu de temps pour que je la lise.
A lire pour les amateurs de fantastique.


https://lh3.googleusercontent.com/-6XqymTZIDHQ/UJVfFscTTsI/AAAAAAAABx0/ggWXrL_5zIk/s900/ABC%2520Imaginaire%25202013%2520bis%2520copie.jpg


http://2.bp.blogspot.com/-_rVVBXJBNWw/UjXIIhNkj9I/AAAAAAAACBI/wVv9Co6WsvM/s1600/Chall33.jpg

samedi 5 octobre 2013

Night School

Titre : Night School
Auteur : C.J. Daugherty
Edition : Robert Laffont

Couverture Night School, tome 1Qui croire quand tout le monde vous ment ?

Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C’en est trop pour ses parents qui l’envoient dans un internat aux règles quasi militaire. 

Contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser…
Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L’établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par le très discrète « Night School », dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.  Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisi à qui se fier, et surtout qui aimer.



Une découverte intéressante avec ce roman jeunesse. Après une énième arrestation pour vandalisme, Allie se retrouve confinée dans un internat anglais, pour le reste des grandes vacances. Sitôt arrivée, elle se rend compte que l'endroit est très étrange. 
Un roman au climat de suspicion omniprésent, c'est là tout le point fort de ce livre, le climat de mystère tient le lecteur en haleine. Beaucoup d'hypothèses pour essayer de deviner où l'auteur nous entraîne, mais non, impossible de prévoir le dénouement ni les diverses explications sur les Nocturnes, ce club sélect dont font partie les deux jeunes hommes pour qui l'héroïne éprouve un fort penchant. Nous n'échappons pas à un grand classique du roman adolescent avec un triangle amoureux entre l'héroïne et ses deux soupirants : le beau gosse parfait aux yeux bleus et le rebelle solitaire aux yeux de braise. 
Le lieu ou se déroule l'action du roman joue aussi dans cette impression de mystère : un manoir anglais, inconnu de tous, oublié au fin fond d'une forêt, coupé de l'extérieur où le modernisme n'a pas de place ( pas d'ipod, de portable, de pc...). Une ambiance très victorienne avec la présence de bals, de combat à l'épée, de robes longues. 
Cependant, j'ai trouvé quelques points faibles à cette lecture et notamment les relations entre les divers personnages qui se nouent et se dénouent un peu trop facilement à mon gré. Ainsi la meilleure amie d'Allie qui retourne sa veste au milieu du roman, le chevalier servant qui se transforme en odieux personnage le soir du bal, c'est un peu excessif. 
Un autre point qui m'a gênée c'est l'aptitude de l'héroïne a changé de personnalité dès l'instant ou elle met les pieds dans cet établissement particulier. Pourquoi ne reste-elle pas aussi rebelle qu'au début du roman ? Elle rentre dans le moule avec trop de facilité. 
Au final un roman adolescent sympathique, mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.
A lire pour les amateurs du genre.

https://lh3.googleusercontent.com/-6XqymTZIDHQ/UJVfFscTTsI/AAAAAAAABx0/ggWXrL_5zIk/s900/ABC%2520Imaginaire%25202013%2520bis%2520copie.jpg


http://2.bp.blogspot.com/-_rVVBXJBNWw/UjXIIhNkj9I/AAAAAAAACBI/wVv9Co6WsvM/s1600/Chall33.jpg

vendredi 4 octobre 2013

Challenge, encore un ?

Un nouveau challenge qui correspond à mes lectures actuelles. Organisé par Kalea et Mutinelle et trouvée par l’intermédiaire du forum Livraddict, il nous propose de lire des ouvrages de jeunesse ou Young Adult.
Plusieurs catégories sont proposées pour une durée d'un an.
Pour ma part, j'ai choisi de lire 20 romans ce qui me range dans la catégorie 2 : Badine avec les royaumes de l'enfance.

Chaque lecture devra être chroniquée sur le blog et comptabilisée par les organisatrices. Voilà qui devrait occuper mes longues soirées d'hiver...


http://2.bp.blogspot.com/-_rVVBXJBNWw/UjXIIhNkj9I/AAAAAAAACBI/wVv9Co6WsvM/s1600/Chall33.jpg