dimanche 5 mai 2013

Londres en version steampunk

Titre : L'étrange pouvoir de Finley Jane
Auteur : Kady Cross
Edition : Darkiss


Londres 1897, âge des automates pensants et du Dr Jekyll…

Finley Jayne, 16 ans, a un sacré problème : depuis quelques mois, deux personnalités opposées cohabitent à l’intérieur d’elle ! Et son côté sombre tout à la fois l’effraie et lui joue des tours. Que lui arrive-t-il ? A qui peut-elle en parler ? Et d’où lui viennent soudain cette force et ces colères extraordinaires ? Une nuit, alors qu’elle vient d’administrer une correction à un jeune lord qui tentait d’abuser d’elle, elle fuit à toute vitesse sur son vélo et… percute de plein fouet Griffin, Duc de Greythorne, qui la ramène à son manoir pour la soigner. Cette rencontre va bouleverser sa vie et la lancer dans de folles péripéties : Griffin et son petit groupe d’amis aux pouvoirs prodigieux sont en effet à la recherche du dangereux Machiniste, un inventeur mégalo assisté d’une armée d’automates, qui brigue la couronne d’Angleterre…


Un livre dont la couverture m'a attirée d'emblée. Un univers steampunk bien construit où les robes à crinoline côtoient des automates survitaminés. L'auteur nous livre ici une version remaniée du célèbre Docteur Jekyll et Mister Hyde en la personne de Jane, affublée d'un dédoublement de personnalité qui la met au devant de nombreux dangers.
Les personnages principaux, tous dotés de pouvoirs extraordinaires, forment une équipe efficace et très attachante. Même si l'identité du machiniste est prévisible, nous nous laissons entraîner à la suite de ces jeunes gens si particuliers. J'ai particulièrement apprécié  le personnage de Jack Dandy, archétype du mauvais garçon. 
Le côté steampunk est très bien exploité avec des accessoires plus loufoques les uns que les autres, des automates omniprésents et une ambiance victorienne très bien transcrite.
Deux grands axes forment ce roman, la première partie est plus dédiée à la découverte des différents protagonistes et à la gestion du dédoublement de personnalité de Jane. La deuxième partie est plus dédiée à la poursuite du machiniste et nous dévoile les possibilités de chacun des membres du groupe. Un roman qui laisse espérer une suite, je ne suis pas prête à laisser cette petite troupe.

Il existe une nouvelle en marge de ce roman qui présente Jane mais n'est pas indispensable. Pour avoir lu les deux, j'ai eu l'impression de ne pas avoir eu affaire à la même personne, la Jane de la nouvelle étant plus débrouillarde et moins craintive que celle du roman.

A lire pour les amateurs de steampunk.

Une lecture qui me permet de participer au cercle littéraire du mois d'avril-mai sur l'Angleterre.


https://fbcdn-sphotos-h-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/530110_4030615076768_443719012_n.jpg

https://lh3.googleusercontent.com/-6XqymTZIDHQ/UJVfFscTTsI/AAAAAAAABx0/ggWXrL_5zIk/s900/ABC%2520Imaginaire%25202013%2520bis%2520copie.jpg

4 commentaires:

  1. Il a l'air pas mal! Je n'ai jamais encore abordé cet univers steampunk... mais pourquoi pas... J'ai juste un peu peur de ce cliché de l'héroïne-qui-a-16-ans... Je crois que je vais continuer à lire des avis, et me déciderai...ou pas! :D

    RépondreSupprimer
  2. Une lecture qui me permet de participer au cercle littéraire du moi d'avril-mai sur l'Angleterre.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connais pas vraiment l'univers steampunk...Mais cette histoire de dédoublement de personnalité m'intrigue, ça serait peut-être l'occasion de me lancer!
    A voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour découvrir le steampunk il est vraiment bien, cela reste tout de même un roman jeunesse avec des héros qui ne dépassent pas les 20 ans d'âge.

      Supprimer